Accueil > Vebego et la bonne administration

La gouvernance d’entreprise

La direction de Vebego

Vebego est dirigée par le Conseil d’administration, qui est formé par Ronald Goedmakers, Steph Feijen et Ton Goedmakers. Mais ils ont aussi besoin d’une caisse de résonance et de conseils. C’est pour cette raison qu’existe le Conseil de surveillance (CS). Le CS supervise par ailleurs intégralement la politique menée par le Conseil d’administration et le fonctionnement général de l’entreprise.

Profil des commissaires

Pour être membre du Conseil de surveillance, les conditions suivantes sont requises :

  • affinité par rapport à la mission, la vision et le Family Statement de Vebego ;

  • la capacité de conseiller et de superviser dans un esprit collégial ;

  • de bonnes compétences communicationnelles et sociales ;

  • indépendance et impartialité ;

  • disponibilité suffisante pour exercer la fonction.

En outre, l’on analyse également les rôles que les commissaires occupent (ou peuvent occuper) par compétence. Dans le même ordre d’idées, l’on évalue aussi la compétence et les rôles du Conseil de surveillance dans son ensemble. L’objectif est d’arriver à une équipe hétérogène et complémentaire pour que les commissaires puissent se compléter et se renforcer mutuellement, et pour qu’ils puissent aussi avancer des avis contraires et créer des résistances internes.

Le Conseil de surveillance de Vebego est composé de quatre personnes.

Dans la période de référence, en 2017, il a été satisfait au code de gouvernance d’entreprise, comme stipulé dans le code Vebego et la bonne administration. 

Le Rapport annuel 2017 de Vebego International N.V. est établi en langue néerlandaise. Le présent document est une traduction en français. Malgré tout le soin apporté à la présente traduction, celle-ci n'est pas le document officiel. Aucun droit ne peut dès lors en être excipé.