Accueil > Vebego vitalise le travail et les soins

Fondation Vebego: travailler pour un avenir meilleur

      

La Fondation Vebego existe depuis 2005. « Après 11 années de succès, il était temps de revoir la stratégie en 2016 », déclare la directrice, Annette van Waning. « Maintenant, nous sommes encore mieux en mesure de réaliser les ambitions proches et lointaines. Ensemble avec nos collaborateurs et partenaires, nous nous engageons pour un avenir meilleur pour les enfants et les jeunes avec une énergie renouvelée. »

Bien entendu, la Fondation a toujours prêté attention aux commentaires des collaborateurs de Vebego et des partenaires de coopération. « Mais en 2016, nous avons réalisé une analyse approfondie des parties prenantes. Cette analyse a contribué à l’élaboration de notre nouvelle stratégie », explique Annette. « La Fondation Vebego se concentre désormais sur les enfants et les jeunes jusqu’à 25 ans. L’accent est mis sur les thèmes des soins, de l’éducation et de l’emploi. Des thèmes qui nous tiennent à cœur et dans lesquels nous excellons. Nous nous concentrons sur les enfants et les jeunes aux Pays-Bas, mais aussi plus loin, par exemple au Maroc et au Sri Lanka. »

Nous nous concentrons sur les enfants et les jeunes aux Pays-Bas, mais aussi plus loin, par exemple au Maroc et au Sri Lanka

Tout près

Aux Pays-Bas, la Fondation travaille avec trois partenaires stratégiques : Jarige Job, le Buzinezzclub en le Oranje Fonds. Jarige Job offre aux enfants dont les parents n’ont pas d’argent, une boîte pour leur anniversaire. Le Buzinezzclub accompagne les jeunes de 17 ans et plus pour trouver un emploi ou une formation adaptée. Le Oranje Fonds est probablement le partenaire le plus connu. Ils organisent, entre autres, NL Doet, la plus grande action bénévole aux Pays-Bas. Annette explique le choix de ces partenaires : « Nous les choisissons parce qu’ils travaillent directement pour et avec les enfants et les jeunes. Ils savent donc de quoi les enfants et les jeunes ont besoin. La fondation Vebego apporte son soutien avec ses connaissances, ses compétences et sa main-d’œuvre. Mais parfois aussi avec une contribution financière. » Pour Jarige Job, les collaborateurs des entreprises Vebego apportent une contribution active en emballant des boîtes d’anniversaire pour les enfants. Westerveld s’occupe également du nettoyage de la propriété de Jarige Job et Yask a aidé les bénévoles de Jarige Job avec une contribution financière pour de nouveaux vêtements de travail.

La fondation Vebego apporte son soutien avec ses connaissances, ses compétences et sa main-d’œuvre

Mon Projet

Une nouvelle branche sur l’arbre de fondation est Mon Projet. Annette : « Nous l’avons lancé en juin 2017. Le principe est que nous mettons à l’honneur nos collaborateurs qui font du bénévolat : nous sommes fiers d’eux. Avec Mon Projet, ils peuvent demander une contribution financière pour le club (sportif), le centre communautaire ou le projet pour lequel ils font du bénévolat. Un bel exemple est Richard, un collaborateur de Balanz Facilitair, qui rénove de vieux vélos BMX. Les enfants qui n’ont pas de vélo peuvent ainsi faire du sport. »

Le principe de Mon Projet est que nous souhaitons mettre sous le feu des projecteurs les collaborateurs qui font du bénévolat

Se connecter et partager

Grâce à la Fondation Vebego, nous partageons nos connaissances dans le domaine de l’assainissement et de l’hygiène avec des clients qui ont des projets dans les pays en voie de développement. Comme un hôpital qui fait un projet en Indonésie et a besoin de consignes de travail pour nettoyer et laver les mains. « Nous fournissons ces consignes de travail à travers nos entreprises. Ainsi, nous contribuons à l’hygiène et à l’assainissement dans les pays lointains. Et nous renforçons les liens avec nos clients ici », explique Annette.

Ainsi, nous contribuons à l’hygiène et à l’assainissement dans les pays lointains. Et nous renforçons les liens avec nos clients ici

Loin : des voyages de construction

La Fondation entreprend traditionnellement un voyage de construction avec des collaborateurs. Dans le passé, en Afrique du Sud et au Ghana, et maintenant au Sri Lanka et au Maroc. Annette est enthousiaste à ce sujet : « Les participants des sociétés Vebego retrousseront leurs manches durant cette semaine de construction. En collaboration avec des travailleurs de la construction et des partenaires locaux, ils travaillent dans des bâtiments communautaires, des écoles et des maisons de soins. En 2017, nous avons lancé deux nouveaux projets inspirants. Nous avons rénové les maisons du village d’enfants d’Ait Ourir, au Maroc, avec notre partenaire SOS Villages d’Enfants. Nous avons déménagé l’atelier créatif, pour donner plus d’espace à l’école. Ainsi, l’école peut accueillir plus d’enfants. Aussi du village “normal”. Cela favorise l’intégration entre les enfants de l’intérieur et de l’extérieur du village d’enfants et génère des revenus pour SOS Villages d’Enfants. Au Sri Lanka, nous avons commencé la construction du deuxième centre communautaire à Nikaweratiya avec notre partenaire Arthacharya. Le centre fournit un espace pour le bureau de la banque de microcrédit et une crèche. Les femmes peuvent y héberger leurs enfants en toute sécurité quand elles partent travailler dans les entreprises avec lesquelles elles ont lancé le microcrédit. Le centre offre également un espace de formation et de rencontre pour les femmes. »

Les participants des sociétés Vebego retrousseront leurs manches durant la semaine de la construction. En collaboration avec des travailleurs de la construction et des partenaires locaux, ils travaillent dans des bâtiments communautaires, des écoles et des maisons de soins

Impact

Pourquoi faisons-nous tout cela ? Annette a une réponse très claire à cette question : « D’abord, la Fondation veut contribuer à un avenir meilleur pour les enfants et les jeunes. Nous voulons générer de l’impact. De l’impact sur nos entreprises, nos clients et nos collaborateurs. De l’impact sur la société. Nous mesurons également cet impact. Par exemple pendant les voyages de construction. En interrogeant les participants sur leur expérience, avant, à leur retour et un an plus tard. Nous affichons cela dans un tableau de bord, sur lequel nous exprimons toutes les expériences en données.

Il y a une seule chose que nous connaissons sans la mesurer : ce sont nos collaborateurs qui ont le plus grand impact. Qu’il s’agisse d’emballer des boîtes d’anniversaire, de rénover des vélos ou de construire un centre communautaire au Sri Lanka : ils font la différence. Ce sont les ambassadeurs qui contribuent à un meilleur avenir pour les jeunes au nom de Vebego. Tout proche et très lointain », conclut Annette.

Plus d’informations ? Consultez www.vebegofoundation.nl

Nos employés sont les ambassadeurs qui contribuent à un meilleur avenir pour les jeunes au nom de Vebego. Tout proche et très lointain

Le Rapport annuel 2017 de Vebego International N.V. est établi en langue néerlandaise. Le présent document est une traduction en français. Malgré tout le soin apporté à la présente traduction, celle-ci n'est pas le document officiel. Aucun droit ne peut dès lors en être excipé.